Henry Maisonneuve

Louisette (Plon)

Mercure de juin 1899, pages 765-766

Deux sœurs qui sont coquettes, mais de différentes façons. L’une tourne aussi mal que possible et trompe son mari, un pauvre diable d’infirme, et l’autre, après s’être trompée elle-même sur toutes ses aspirations sur le bien ou le mal, se fait religieuse par dépit. Elle trompe le Christ à défaut d’un époux.

On ne confondra pas Henry Maisonneuve avec l’éditeur Jean-Victor Maisonneuve (1860-1926), installé quai Voltaire.